Carnet de Louis Favreau
Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC)
Accueil > Écologie politique / Environnement > Écologie politique / Environnement

Écologie politique / Environnement

Articles de cette rubrique


Politique énergétique 2030 du Québec

L’étonnante absence de stratégie de transport soutenable (Écologie politique / Environnement)

L’énergie fossile a été à la base de la révolution industrielle, ce qui a changé nos vies de fond en comble. Conclusion : la transition énergétique n’est pas qu’une question technique. Si ce n’était que de çà ! Mais c’est bel et bien une question sociale et politique qui touche tous les aspects de notre société et de notre vivre ensemble. Plusieurs intérêts s’affrontent autour de cette transition. Il y a là un rapport de forces comme en témoigne bien le développement ou non de l’oléoduc Énergie Est. Au Québec, nous avons la capacité de sortir du pétrole plus que bien d’autres pays et plus vite. Encore faut-il placer les priorités aux bons endroits. Le texte collectif qui suit critique certes l’absence de stratégie du gouvernement mais également ce qui permettrait de maintenir notre « avance » énergétique pour sortir du pétrole. On aura noté que la sortie publique de ce texte (version épurée dans Le Devoir du 28 février) converge avec la sortie du tout nouveau livre du physicien Normand Mousseau, ex-coprésident de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec, « Gagner la guerre du climat. Douze mythes à déboulonner ».

Louis Favreau, sociologue CRDC



Transition énergétique : le Québec doit mettre en route une agence autonome (Écologie politique / Environnement)

vendredi 6 janvier 2017 par Gilles Bourque, Noël Fagoaga

Ce billet reprend une partie de la réflexion sur le financement de la transition dans le secteur énergétique, à paraître bientôt dans un rapport de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC). Nous mettrons l’emphase sur l’une de nos propositions, au cœur de notre scénario pour la transition énergétique : la création d’une agence autonome pour la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables qui aurait les moyens financiers d’agir pour une véritable transition énergétique de l’économie québécoise.



Un scénario ambitieux de transition écologique dans les transports : quel financement ? (Écologie politique / Environnement)

dimanche 23 octobre 2016 par Gilles Bourque

Dans la foulée de ces deux précédents billets, l’économiste et sociologue de l’IREC Gilles Bourque, finalise son analyse et sa mise en perspective par la question du financement d’une transition écologique des transports collectifs au Québec. En d’autres termes, par delà le souhaitable, le possible et le faisable...pour autant que la volonté politique y soit. Chiffres à l’appui, une démonstration quelque peu rugueuse, mais qui vaut le détour. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que c’est à l’ordre du jour notamment avec le projet de politique énergétique de 2030 du gouvernement du Québec, politique qui n’a ni profondeur ni ambition. Plus largement, sa proposition rejoint l’impératif de réorienter les flux financiers vers une économie bas carbone, impératif que d’autres partis que le PLQ pourraient porter. S’engager pour de bon dans la transition écologique est le seul projet de société viable pour nous sortir de l’impasse actuelle (Bourque, Favreau et L’Italien, 2015 ; Villeneuve, 2013 ; Favreau et Hébert, 2012, Kempf, 2009). Le hic évidemment, c’est que les États en général et l’État canadien et québécois en particulier ont démissionné depuis 30 ans quant à leur rôle d’intervenant stratégique et de planificateur. Place à la mobilisation des mouvements sociaux !!!

Louis Favreau



Le projet d’oléoduc Énergie Est fait couler beaucoup d’encre … (Écologie politique / Environnement)

lundi 1er août 2016 par Louis Bibaud

Dans la foulée du texte que la CRDC a produit sur la menace écologique qui pèse sur nos communautés, je vous invite à lire ce billet d’un syndicaliste de la CSN (conseiller juridique) aujourd’hui à la retraite, Louis Bibaud, à propos d’Énergie Est. Si vous n’êtes pas encore convaincus du bien-fondé de l’opposition à ce projet colossal, vous le deviendrez en lisant ce texte.
Louis Favreau



Le combat écologique et social des communautés en Afrique de l’Ouest (Écologie politique / Environnement)

dimanche 5 juin 2016 par Louis Favreau, Sambou Ndiaye

La secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI), Sharan Burrow, dans une entrevue pour l’Observatoire des multinationales le 7 mars dernier disait à propos de la transition écologique de l’économie du point de vue syndical :

Dans le monde, il n’y a qu’un seul pays qui ait mis en place un comité multipartite sur le climat : le Sénégal. C’est l’un des pays les plus pauvres du monde, mais au moins ils savent qu’ils doivent associer tout le monde à l’élaboration d’un plan pour l’avenir afin d’atteindre un monde sans carbone zéro - mais aussi un monde sans pauvreté, à travers les « objectifs de développement durable » (ODD).

JPEG - 28.5 ko
Une partie des 125 personnes présentes au colloque de Sherbrooke

Voilà au moins une des bonnes raisons de prêter l’oreille aux propos du sociologue Sambou Ndiaye de l’Université Gaston Berger (Saint-Louis, Sénégal) qui était de passage au Québec l’automne dernier, invité par la CRDC et par le Fonds Solidarité Sud. Quels sont les propos qu’il a tenus sur le combat écologique des communautés au Sénégal et dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest ? Entrevue.

Louis Favreau



Mouvement communautaire, écologie et sécurité alimentaire (Écologie politique / Environnement)

dimanche 8 mai 2016 par Nathalie McSween
JPEG - 8.7 ko

Quel est le défi écologique et social des communautés aujourd’hui au Québec et dans le monde, en particulier dans les pays du Sud ? Est-il vrai que l’urgence écologique est intimement liée à la lutte contre les inégalités aujourd’hui à partir de ce qu’on sait des conséquences du réchauffement climatique, de l’affaiblissement de la biodiversité et des pollutions diverses sur la santé des populations (inondations, sècheresses, insécurité alimentaire, vagues de chaleur...) ? Les politiques publiques en matière de santé, l’intervention du « communautaire » et le travail social ne sont-ils pas à repenser compte tenu de cette nouvelle donne. À partir de cette question de fond, l’automne dernier, dans le cadre d’une tournée au Québec d’un sociologue sénégalais spécialiste de ces questions, le professeur Sambou Ndiaye, la CRDC a tenu en collaboration avec le Fonds Solidarité Sud et l’appui de trois écoles de travail social des colloques (en Outaouais, à Montréal et à Sherbrooke) sur le combat écologique des communautés au Nord comme au Sud. Premier billet d’une des panelistes du rendez-vous de l’Outaouais au CJEO.

Louis Favreau



Transition énergétique dans les transports : quelles sont les conditions de réussite ? (Écologie politique / Environnement)

dimanche 1er novembre 2015 par Gilles Bourque

Au moment où au Québec un Front commun pour la transition énergétique vient de naître, que le gouvernement du Québec prépare sa prochaine politique énergétique (2016-2025) et que nous sommes à quelques semaines de la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015, la CRDC publie une série de quatre billets sur un des enjeux déterminants de la lutte contre le changement climatique, la transition énergétique dans les transports. Ces billets sont issus des recherches de l’IREC, recherches pilotées par Gilles Bourque, sociologue et économiste, collaborateur assidu de la CRDC. Quatre articles pour faire le tour de la question tel qu’elle se pose au Québec.

Louis Favreau



Le train fou de MMA dérive d’une vision du monde « intégriste » (Écologie politique / Environnement)

mercredi 25 mars 2015 par Gilles Bourque, Louis Favreau

La bataille du train, suite à la tragédie de Mégantic, fait désormais partie du combat écologique d’aujourd’hui. On en parle beaucoup moins. On en parle souvent comme de quelque chose de séparé, de très peu lié au combat écologique (exploration, exploitation, transport de...). Mais cette menace pour la sécurité de milliers de communautés (villages ou quartiers populaires) du Québec et à travers le pays fait désormais partie intégrante (mais insoupçonnée jusqu’à récemment) du combat écologique car, après l’exploration puis l’exploitation, il y a le transport de matières dangereuses par train qui s’est intensifiée à vitesse grand V. Nous assistons présentement à une offensive tous azimuts des gazières et pétrolières au Québec et au Canada soutenue sans grand scrupule par les pouvoirs publics. Il est urgent de voir que l’austérité n’est que la pointe du iceberg. Sous la pointe de ce iceberg, c’est le désastre écologique annoncé...et, pour la gauche, celle des mouvements sociaux et des courants politiques, un projet de société « social-écologique » à faire avancer en urgence, ce qui constitue un enjeu central avec la nécessaire transition énergétique, une fiscalité écologique conséquente, etc. Mais quel modèle socioculturel, quelle vision du monde et de la société sous-tend les manières de faire d’entreprises comme MMA ? Démonstration par Gilles Bourque, sociologue et économiste à l’IREC. À la suite de cette lecture, vous allez à l’adresse suivante qui vous parle d’une grande manifestation le 11 avril à Québec, la Marche Action Climat http://www.actionclimat.ca/

Louis Favreau



Énergie Est : l’impératif de tenir compte des émissions de CO2 (Écologie politique / Environnement)

mardi 27 janvier 2015 par Gilles Bourque
Les gouvernements du Québec et d’Ottawa semblent, encore une fois, décidés à nous passer un sapin pour combler les vœux du lobby pétrolier. Alors que la simple logique devrait prévaloir, en l’occurrence que l’évaluation environnementale de Québec sur le pipeline Énergie Est tienne compte des émissions de (...)


Le projet québécois d’un marché du carbone : les avis divergent (Écologie politique / Environnement)

dimanche 7 décembre 2014 par Gilles Bourque

Depuis quelques mois, Gilles Bourque produit pour le blogue de la CRDC une série d’articles sur la transition écologique de l’économie à partir de l’entrée énergétique : comment le Québec peut-il sortir des énergies fossiles ? Le premier qui a eu un franc succès portait sur l’urgence au Québec d’investir dans l’électrification des transports ; le second tombait pile en portant sur une fiscalité écologique, véritable alternative aux solutions d’austérité d’un gouvernement prétendant que nous n’avons pas le choix ; le troisième nous a amené sur le terrain de la finance responsable dont la capacité de mobilisation pour contrer les multinationales du « fossile » en surprendra plusieurs. Ce 4e billet nous amène sur le défi de la bourse québécoise du carbone et ses chances de réussir à partir de l’expérience internationale en la matière.

Louis Favreau



Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Écologie politique / Environnement   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License