Carnet de Louis Favreau
Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC)

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Le mouvement coopératif québécois et international : 10 ans après la crise

mardi 1er novembre 2016 par Louis Favreau

Le mouvement coopératif québécois a reçu près de 3 000 délégués d’une centaine de pays dans le monde en octobre dernier à l’initiative de Desjardins et de l’Alliance coopérative internationale (ACI). On y a discuté ferme sur le développement durable (une journée complète sur ce sujet), sur l’agriculture familiale, sur la distinction coopérative, sur la manière aujourd’hui de faire des affaires...Contrairement à l’idée reçue sur l’économie coopérative plus fortement institutionnalisée (les grandes entreprises coopératives sont comme les autres), les choses changent aussi...Et depuis la crise de 2007-2008, pour le mieux ! Le présent billet est une mise en perspective internationale à partir d’une entrevue que j’accordais au Journal Ensemble à l’occasion de ce 3e Sommet international.



Un scénario ambitieux de transition écologique dans les transports : quel financement ?

dimanche 23 octobre 2016 par Gilles Bourque

Dans la foulée de ces deux précédents billets, l’économiste et sociologue de l’IREC Gilles Bourque, finalise son analyse et sa mise en perspective par la question du financement d’une transition écologique des transports collectifs au Québec. En d’autres termes, par delà le souhaitable, le possible et le faisable...pour autant que la volonté politique y soit. Chiffres à l’appui, une démonstration quelque peu rugueuse, mais qui vaut le détour. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que c’est à l’ordre du jour notamment avec le projet de politique énergétique de 2030 du gouvernement du Québec, politique qui n’a ni profondeur ni ambition. Plus largement, sa proposition rejoint l’impératif de réorienter les flux financiers vers une économie bas carbone, impératif que d’autres partis que le PLQ pourraient porter. S’engager pour de bon dans la transition écologique est le seul projet de société viable pour nous sortir de l’impasse actuelle (Bourque, Favreau et L’Italien, 2015 ; Villeneuve, 2013 ; Favreau et Hébert, 2012, Kempf, 2009). Le hic évidemment, c’est que les États en général et l’État canadien et québécois en particulier ont démissionné depuis 30 ans quant à leur rôle d’intervenant stratégique et de planificateur. Place à la mobilisation des mouvements sociaux !!!

Louis Favreau



Le projet d’oléoduc Énergie Est fait couler beaucoup d’encre …

lundi 1er août 2016 par Louis Bibaud

Dans la foulée du texte que la CRDC a produit sur la menace écologique qui pèse sur nos communautés, je vous invite à lire ce billet d’un syndicaliste de la CSN (conseiller juridique) aujourd’hui à la retraite, Louis Bibaud, à propos d’Énergie Est. Si vous n’êtes pas encore convaincus du bien-fondé de l’opposition à ce projet colossal, vous le deviendrez en lisant ce texte.
Louis Favreau



Solidarité internationale : développement et climat sont désormais indissociables

lundi 4 juillet 2016 par Louis Favreau

Le ministère du Développement international et de la Francophonie mène présentement une opération de consultation à travers le pays sur ce que pourrait être dans l’avenir la coopération canadienne dans les pays du Sud (aide du Canada au développement passant par les États, par les OCI, par diverses institutions - tels les collèges et universités ou les municipalités - et les entreprises. La CRDC par son travail de recherche portant sur les communautés tant au Sud qu’au Nord collabore avec de nombreuses OCI attelées à produire par les temps qui courent des mémoires. Nous voulons ici, dans la foulée des décisions de l’assemblée de l’AQOCI de juin dernier qui a porté en grande partie sur ce sujet, dégager certaines pistes de renouvellement de la politique d’aide internationale au développement et plus particulièrement dans son volet lié à la croissance économique des communautés du Sud [2].



Le combat écologique et social des communautés en Afrique de l’Ouest

dimanche 5 juin 2016 par Louis Favreau, Sambou Ndiaye

La secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI), Sharan Burrow, dans une entrevue pour l’Observatoire des multinationales le 7 mars dernier disait à propos de la transition écologique de l’économie du point de vue syndical :

Dans le monde, il n’y a qu’un seul pays qui ait mis en place un comité multipartite sur le climat : le Sénégal. C’est l’un des pays les plus pauvres du monde, mais au moins ils savent qu’ils doivent associer tout le monde à l’élaboration d’un plan pour l’avenir afin d’atteindre un monde sans carbone zéro - mais aussi un monde sans pauvreté, à travers les « objectifs de développement durable » (ODD).

JPEG - 28.5 ko
Une partie des 125 personnes présentes au colloque de Sherbrooke

Voilà au moins une des bonnes raisons de prêter l’oreille aux propos du sociologue Sambou Ndiaye de l’Université Gaston Berger (Saint-Louis, Sénégal) qui était de passage au Québec l’automne dernier, invité par la CRDC et par le Fonds Solidarité Sud. Quels sont les propos qu’il a tenus sur le combat écologique des communautés au Sénégal et dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest ? Entrevue.

Louis Favreau



Mouvement communautaire, écologie et sécurité alimentaire

dimanche 8 mai 2016 par Nathalie McSween
JPEG - 8.7 ko

Quel est le défi écologique et social des communautés aujourd’hui au Québec et dans le monde, en particulier dans les pays du Sud ? Est-il vrai que l’urgence écologique est intimement liée à la lutte contre les inégalités aujourd’hui à partir de ce qu’on sait des conséquences du réchauffement climatique, de l’affaiblissement de la biodiversité et des pollutions diverses sur la santé des populations (inondations, sècheresses, insécurité alimentaire, vagues de chaleur...) ? Les politiques publiques en matière de santé, l’intervention du « communautaire » et le travail social ne sont-ils pas à repenser compte tenu de cette nouvelle donne. À partir de cette question de fond, l’automne dernier, dans le cadre d’une tournée au Québec d’un sociologue sénégalais spécialiste de ces questions, le professeur Sambou Ndiaye, la CRDC a tenu en collaboration avec le Fonds Solidarité Sud et l’appui de trois écoles de travail social des colloques (en Outaouais, à Montréal et à Sherbrooke) sur le combat écologique des communautés au Nord comme au Sud. Premier billet d’une des panelistes du rendez-vous de l’Outaouais au CJEO.

Louis Favreau



Histoire, fondements et défis actuels de l’action des OCI du Québec

lundi 4 avril 2016 par Louis Favreau
JPEG - 49.9 ko

L’AQOCI, l’association des OCI du Québec qui regroupe près de 70 organisations, fête cette année son 40e anniversaire. Cette organisation a inspiré une bonne partie de la coopération internationale québécoise qui soutient dans les pays du Sud l’« empowerment » de communautés locales. En quoi consiste cette coopération de proximité ? Comment a-t-elle évoluée au fil des quatre ou cinq dernières décennies dans ce qui a toujours été une de ses caractéristiques principales, l’organisation communautaire ? Et à quels choix est-elle aujourd’hui confrontée ? Le but de l’exercice est de démêler différents types de pratique car les pratiques ne se valent pas toutes. D’autant que des forces contraires jouent contre la coopération internationale telle que portée par l’AQOCI : les ambiguïtés de la compassion, les difficultés de faire des interventions de justice sociale, le secours d’urgence qui l’emporte souvent sur le travail dans la durée, les financements publics et leurs conditionnalités (explicites ou implicites), les églises et leurs choix normatifs très engagées et depuis longtemps sur ce terrain, etc.



Économie coopérative et solidaire, écologie et développement des communautés : les nouveaux défis en habitation

mardi 1er mars 2016 par Louis Favreau

Les coopératives d’habitation au Québec forment un groupe de 1300 coopératives où y vivent quelques 60 000 personnes. Montréal est une ville qui en regroupe plus de 450 affiliées à la FECHIMM (Fédération des coopératives d’habitation du Montréal métropolitain). J’étais invité à titre de conférencier à son colloque de l’automne dernier. 225 personnes en provenance de ses 450 coopératives membres étaient inscrites à ce rendez-vous de fin novembre. De ces 225 coopérateurs, plus de 100 ont participé à la réflexion collective du vendredi soir qui portait sur quelques grands enjeux de l’aménagement de l’habitat et des quartiers urbains : la gentrification et la mixité sociale, l’intégration ou la mixité culturelle, l’environnement ou plus largement la transition écologique de l’économie. Le tout était animé par le président de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, Gérald Larose. Voici quelques-unes des idées maîtresses que j’ai développées à l’occasion de cette importante rencontre.

JPEG - 124.2 ko


La transition énergétique dans les transports est-elle aussi une victime de l’austérité ?

samedi 13 février 2016 par Gilles Bourque

Une lutte efficace aux changements climatiques au Québec exige la mise en oeuvre d’interventions majeures dans le domaine du transport, levier stratégique de la transition écologique de notre économie. Nos gouvernements ne semblent pas être à la hauteur. La classe politique accuse un retard immense. Et le rapport Godbout sur la fiscalité ne semble pas sur cette question venir aider. Examen de la bête par un économiste de l’IREC

Louis Favreau



Solidarité internationale et mouvements sociaux à l’heure du terrorisme et de l’urgence climatique

mardi 5 janvier 2016 par Louis Favreau
JPEG - 296.9 ko

Dans quelle conjoncture politique sommes-nous ? Le devant de scène est occupé par le terrorisme et le dérèglement climatique. Dans un premier temps, j’ai d’abord écrit un article pour la page Idées du Devoir paru le 29 décembre dernier portant sur la conférence de Paris sur le climat et sur les réfugiés victimes des conflits en cours et du terrorisme. Dans ce billet, je pousse plus loin la réflexion.

Dans plusieurs sphères de notre société, on a vu la consternation nous habiter suite aux événements de Paris. Puis il y a eu ce vif sentiment d’impuissance qui a gagné du terrain chez les uns et les autres. En réfléchissant un peu plus à ce propos, je me suis dit que nous étions en train de nous faire avoir par un devant de scène qui cache en fait une arrière-scène de centaines de milliers d’initiatives citoyennes de par le monde qui nous amènent dans une tout autre direction. Analyse d’une situation internationale inédite et de ce que nous pouvons faire pour continuer à changer le monde avec des repères nouveaux liés aux mutations du 21e siècle.


Louis Favreau


L’universitaire

Après 20 ans comme organisateur communautaire professionnel, Louis Favreau devient en 1986 professeur-chercheur à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Son travail universitaire est alors marqué par l’interface entre une discipline professionnelle, le travail social, et une discipline plus classique, la sociologie, et par l’interface avec des organisations et des réseaux axés sur le changement social. Depuis 2012, il est professeur émérite de l’UQO.

Titulaire d’une Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC) depuis 1996 à l’UQO (chaire de recherche du Canada de 2002 à 2008), il a dirigé ou co-dirigé des réseaux de recherche au Québec et à l’international.

Il anime également un Observatoire en économie sociale, organisation communautaire et développement régional de même qu’un site de recherche en développement international à l’UQO.


L’auteur

Auteur de plusieurs ouvrages et articles de revue depuis une vingtaine d’années : 26 livres, plus de 150 articles et chapitres de livres publiés au Québec comme à l’international, 150 communications scientifiques et professionnelles dans des congrès québécois et internationaux (en Europe, en Amérique latine et en Afrique de l’Ouest). Il a en outre obtenu quelques 35 subventions de recherche, dont une moitié en tant que chercheur principal et l’autre moitié à titre de co-responsable ou co-chercheur


Le chercheur

FAVREAU, L. et E. MOLINA, (2014), La solidarité internationale du mouvement des agriculteurs québécois. L’expérience de l’organisation UPA Développement international (UPA DI), CRDC et UPA-DI, Université du Québec en Outaouais, Gatineau

FAVREAU, L. et E. MOLINA (2013), Le mouvement coopératif québécois et la solidarité internationale. L’expérience de SOCODEVI, ARUC-DTC et SOCODEVI, Québec

FAVREAU, L. et M. Hébert (2012), La transition écologique de l’économie - la contribution des coopératives et de l’économie solidaire

FAVREAU, L. et E. MOLINA (2011), Économie et société, pistes de sortie de crise

FAVREAU, L. (2010), Mouvement coopératif, une mise en perspective

LEMAY, J-F., FAVREAU, L. et C. MALDIDIER (2010), Commerce équitable : Les défis de la solidarité dans les échanges internationaux

FAVREAU, L., FRÉCHETTE, L. et R. LACHAPELLE (2010), Les défis d’une mondialisation solidaire.

FAVREAU, L., FRÉCHETTE, L. et R. LACHAPELLE (2008), Coopération Nord Sud et développement : le défi de la réciprocité.

FAVREAU, L. (2008), Entreprises collectives, les enjeux sociopolitiques et territoriaux de la coopération et de l’économie sociale

BOURQUE, D., COMEAU, Y., FAVREAU, L. et L. FRÉCHETTE (2007), L’organisation communautaire. Fondements, approches et champs de pratique

FAVREAU, L., et A.S. FALL (2007) (dir.), L’Afrique qui se refait. Initiatives socio-économiques des communautés et développement en Afrique noire

FAVREAU, L., A.S.FALL et G. LAROSE (2004), Le Sud…et le Nord dans la mondialisation. Quelles alternatives ?

FAVREAU, L. et L. FRÉCHETTE (2002), Mondialisation, économie sociale, développement local et solidarité internationale

COMEAU, Y., FAVREAU, L., LÉVESQUE, B. et M. MENDELL (2001), Emploi, économie sociale et développement local : les nouvelles filières.

SPEAR, R., DEFOURNY, J., FAVREAU, L. et J.-L. LAVILLE (2001), Tackling Social Exclusion in Europe, the Contribution of the Social Economy.



Le rédacteur

Collaborateur au blogue de la coopérative d’édition Oikos


Le militant

Président du Fonds Solidarité Sud


Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License